Arbustes d'ornement

Les arbustes se prêtent à de nombreux usages ; le principal d'entre eux est la constitution de massifs qui imitent les peuplements naturels d'arbustes, modèlent les jardins et, par un effet de perspective, donnent de la profondeur aux vues. Les massifs comportent généralement plusieurs espèces d'arbustes et d'arbrisseaux, les unes à feuilles caduques, les autres à feuilles persistantes, disposées harmonieusement pour produire le meilleur effet décoratif. ...

Les espèces naines trouvent place en bordure des massifs et le long des allées, les espèces plus élevées dans le centre.

Talus et sous-bois : les arbustes tapissants et les couvre-sol maintiennent les terres par leurs racines et en créant un manteau de verdure sur le sol. Pour éviter l'apparition de mauvaises herbes, utiliser une bâche couvre-sol ou épandez un tapis d'écorces fines. Exemples d'arbustes de talus : Cotoneaster dammeri.

Haies : les haies basses servent de clôtures ou permettent de séparer entre elles différentes scènes de jardin ; les haies plus élevées, constituent des écrans qui créent un cadre plus intime, atténuent les bruits du voisinage et masquent les objets désagréables à la vue.

On alterne, en général, des arbustes de hauteur plus ou moins égale, à feuillage caduque et persistant, aux différentes époques de floraison.

Isolés : On réserve pour cet objet les arbustes les plus décoratifs, dont les caractères ornementaux sont ainsi le mieux mis en valeur.

La plupart des arbustes se cultivent en container, ce qui nous permet de les planter tout au long de l'année.

Nous avons sélectionnés les arbustes les plus attractifs et les plus méritants.



Produits